Select Page

Tradition Tourbillon Répétition Minutes Chronographe

Category:

Description


26564IC.OO.D002CR.01

Marque  : Audemars Piguet
Collection  : Tradition
Modèle  : Tradition Tourbillon Répétition Minutes Chronographe
Référence  : 26564IC.OO.D002CR.01
Nbre de pièces : 10
Complément : Titane – Or Gris – Bracelet Alligator
En vente depuis : 2013

FICHE AU FORMAT PDF


VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Tradition
    Modèle  : Tradition Tourbillon Répétition Minutes Chronographe
    Référence  : 26564IC.OO.D002CR.01
    Nbre de pièces : 10
    Complément : Titane – Or Gris – Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 469 800 €
    Diamètre : 47 mm
    Styles : Vintage Classique Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : Calibre 2874
    Calibre distinction : Finition manuelle
    Complication : Répétition Minutes Compteur 30 Minutes Chronographe Tourbillon Petite Seconde
    Matière du boîtier : Titane
    Particularité du boitier : Traitement antireflet Fond saphir

    Lunette couronne poussoirs et fond en or gris

    Forme : Coussin
    Etanchéité : NON
    Cadran : Argent Satiné
    Affichage : Aiguilles en or rose
    Index : Chiffres arabes

    Appliques en or rose

    Verre : Traitement anti-reflet Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    Calibre manufacture 2874 à remontage manuel
    Diamètre total : 29.90 mm
    (13¼ lignes)
    Épaisseur : 7.65 mm
    Nombre de rubis : 38
    Nombre de composants : 504
    Réserve de marche minimale garantie : 48h
    Cadence du balancier : 21’600 alt/h
    Spécificités
    Tourbillon
    Chronographe
    Répétition minutes sur 2 timbres
    Heures. minutes. petite seconde
    Mouvement à triple complications
    Mécanisme de chronographe avec roue à colonnes
    Compteur 30 minutes
    Finitions manuelles des ponts et platine
    Finitions manuelles des pièces découpées (angles polis. traits
    tirés dessus et brouillés dessous)

    Boîte en titane (47mm)
    Glace et fond saphir avec traitement
    anti-reflets
    Lunette. poussoirs et fond en or gris 18 carats
    Couronne en titane
    Non étanche

    Bracelet cousu main en alligator noir à « grandes écailles carrées » avec boucle déployante AP en or gris 18 carats

DESCRIPTION

  • AUDEMARS PIGUET SIHH 2013

    LA MANUFACTURE AUDEMARS PIGUET, FONDÉE EN 1875 AU BRASSUS, UN VILLAGE NICHÉ AU CREUX DE LA VALLÉE DE JOUX, A DEPUIS TOUJOURS EU POUR AMBITION DE PRODUIRE DES MONTRES D’EXCEPTION. LES PREMIÈRES PIÈCES À GRANDE COMPLICATION ONT ÉTÉ RÉALISÉES DÈS 1882 PAR CETTE MAISON TOUJOURS ENTRE LES MAINS DES FAMILLES FONDATRICES.

    Garde-temps sportif par excellence, la Royal Oak Offshore renforce et consacre son caractère iconique en recevant pour la première fois un calibre Grande Complication. Ce calibre d’exception 2885 (répétition minutes sur deux timbres, quantième perpétuel et chronographe à rattrapante), est la plus parfaite synthèse des plus fantastiques développements mécaniques jamais produits de main d’horlogers.

    Cet instrument de mesure du temps aux lignes intensément modernes n’est pas le seul modèle d’exception présenté au Salon International de la Haute Horlogerie par la manufacture qui rassemble depuis sa création, un grand nombre de complications rares et prestigieuses. Pour faire honneur à l’histoire de l’entreprise, les horlogers d’Audemars Piguet ont choisi également de révéler une montre plus classique de la collection Tradition cumulant les fonctions de chronographe, tourbillon et répétition minutes.

    Mais au-delà de l’expression renouvelée de ce savoir-faire reconnu dans le domaine des complications horlogères, la manufacture du Brassus innove en 2013 dans la collection Royal Oak Offshore, avec deux nouveaux modèles avec une carrure et une lunette entièrement en céramique : le Chronographe Royal Oak Offshore et la Royal Oak Offshore Diver. Outils taillés pour l’action, ils ont été pensés pour résister aux agressions extérieures et offrir l’expérience rare de défier le temps lui-même.

    EXPERTISE ET TRADITION

    L’HISTOIRE DE LA GRANDE COMPLICATION EST INTIMEMENT LIÉE À CELLE DE LA MANUFACTURE AUDEMARS PIGUET.

    Aucune autre maison horlogère ne peut se targuer d’avoir marqué à ce point l’univers de cette complication majeure.
    En effet, la Manufacture du Brassus a acquis une expérience incomparable puisqu’elle est la seule à réaliser depuis 1882 – et sans interruption – des montres Grande Complication.
    Une performance unique qui en dit long sur la maîtrise acquise par Audemars Piguet depuis plus de 131 ans dans la réalisation de ces chefs-d’œuvre de l’art horloger.

    TRADITION TOURBILLON REPETITION MINUTES CHRONOGRAPHE
    47 mm

    TOUJOURS ENTRE LES MAINS DES FAMILLES FONDATRICES, AUDEMARS PIGUET ENTRETIENT LA TRADITION DE SES ORIGINES EN PRODUISANT AVEC L’AIDE D’HORLOGERS BRILLANTS, DÉVOUÉS ET DOUÉS DE LEURS MAINS, DES ŒUVRES DONT LA COMPLEXITÉ FAIT L’ADMIRATION DES COLLECTIONNEURS ET DES AMATEURS LES PLUS AVERTIS.

    Cette année, pour exprimer ce que l’horlogerie a de meilleur, la manufacture du Brassus a pris le parti de développer une montre à complications habillée d’un boîtier inspiré de celui d’une montre de poche des années 1920 de forme « coussin » appartenant à la collection de son musée privé.

    Le résultat obtenu est un Tourbillon Répétition Minutes Chronographe Tradition décliné en deux finitions différentes or rose et or gris ou titane et or gris et produit chacun en 10 exemplaires.

    La première version habillée d’une carrure façonnée en or rose et d’une lunette en or gris, associées à un cadran de couleur anthracite, d’index et d’aiguilles en or rose, apporte un aspect inédit et intemporel à la pièce.

    L’autre version avec une carrure en titane et une lunette en or gris, offre à son porteur la meilleure sonorité possible lors de la mise en marche de la répétition minutes. On le sait peu, mais la qualité de l’émission sonore d’une montre dépend grandement du métal employé et du volume de la boîte. Plus elle est de grande taille et composée de matériaux légers et durs, plus elle permet une juste expansion des ondes acoustiques. Le boîtier en titane d’une dimension de 47 mm, ont donc pour effet de maximiser le volume sonore, pour le plus grand plaisir des amateurs.

    Cet instrument hors du commun n’a pas seulement pour lui de posséder un dessin original. Il emporte également un mouvement d’exception associant des complications recherchées telles que le tourbillon ou la répétition minutes, mais qui assemblées dans un seul mécanisme et complétées par un dispositif de chronographe, rendent l’ensemble tout simplement rare.

    Le Tourbillon Répétition Minutes Chronographe Tradition abrite, dans son boîtier aux courbes suggestives, un calibre mécanique à remontage manuel de 13 lignes ¼ (29,90 mm) pour 7,65 mm d’épaisseur comprenant 504 composants dont une partie des éléments et sous-ensembles mécaniques sont visibles par le fond transparent. On notera, en particulier, que les 83 pièces constituant le tourbillon exécutant une ronde minutée avec son balancier vibrant à 21 600 alternances par heure, peuvent également être admirées par l’ouverture pratiquée dans le cadran afin de permettre au propriétaire de ce fantastique instrument de toujours profiter de la magie d’un régulateur de 0,4 grammes, dont les rotations ont pour objet d’améliorer la précision de la montre.
     
    Ce garde-temps d’exception est également travaillé à la perfection et à la main selon les standards les plus élevés existant dans le monde de la Haute Horlogerie afin d’offrir à la vue des composants soignés dans le respect de la tradition.

    Le patient ouvrage de terminaison qui occupe durant des centaines d’heures des artisans spécialisés est visible par le fond transparent. Les finitions que sont les anglages, les creusures, noyures ou les subtils colimaçonnages, nécessitent à la fois un temps de travail très élevé et une dextérité incroyable, augmentent le prix du mouvement de près du tiers de sa valeur initiale. Parmi les techniques employées pour rendre ce mouvement attractif à la vue, l’anglage est sans doute la technique manuelle la plus appréciée, mais également celle qui nécessite la main la plus précise. Cet exercice, demandant des années d’expériences, consiste à casser à la lime l’arête des composants et à les polir au brunissoir avec un léger galbe pour en souligner les pourtours d’un trait de lumière. Ces terminaisons ont historiquement une raison fonctionnelle, celle de protéger le mouvement contre la poussière et l’humidité. Toutes ces finitions et décorations ne sublimeront le mécanisme, que si la technique est parfaitement maîtrisée. C’est une forme d’art que les horlogers Audemars Piguet maîtrisent à la perfection et qui est appliqué continuellement sur tous les garde-temps de la marque. Dans le cas de cette pièce, chaque composant, a été traité avec un soin infini. Et certains même, comme les marteaux de la sonnerie de répétition minutes, visibles par le fond de la boîte, associent deux terminaisons hautement complexes à réaliser : un poli miroir dont la finesse est telle que, selon les propos d’établis, même « l’œil seul suffit à rayer » et un anglage intégrant des angles rentrants et sortants, expression ultime de la maestria de l’artiste. En effet, il faut le savoir, ces angles spécifiques facile à repérer dans le mécanisme, sont une sorte de signature secrète de la part de l’artisan et la preuve de l’authenticité d’un travail réalisé à la main car aucune machine ne parvient à produire ce type de finitions.

    Intenses, avec leurs boîtiers aux dessins particulièrement distinctifs, ces deux pièces d’exception ont en commun de disposer du même calibre manufacture à remontage manuel référencé 2874, partiellement visible par le fond, donné pour garantir une réserve de marche de 48 heures. Cette montre déclinée en or rose et or gris avec un bracelet en cuir d’alligator se ferme au poignet grâce à une boucle déployante en or rose tandis que l’on retrouve une boucle déployante en or gris dans la version titane et or gris.

  • AUDEMARS PIGUET SIHH 2013

    LA MANUFACTURE AUDEMARS PIGUET, FONDÉE EN 1875 AU BRASSUS, UN VILLAGE NICHÉ AU CREUX DE LA VALLÉE DE JOUX, A DEPUIS TOUJOURS EU POUR AMBITION DE PRODUIRE DES MONTRES D’EXCEPTION. LES PREMIÈRES PIÈCES À GRANDE COMPLICATION ONT ÉTÉ RÉALISÉES DÈS 1882 PAR CETTE MAISON TOUJOURS ENTRE LES MAINS DES FAMILLES FONDATRICES.

    Garde-temps sportif par excellence, la Royal Oak Offshore renforce et consacre son caractère iconique en recevant pour la première fois un calibre Grande Complication. Ce calibre d’exception 2885 (répétition minutes sur deux timbres, quantième perpétuel et chronographe à rattrapante), est la plus parfaite synthèse des plus fantastiques développements mécaniques jamais produits de main d’horlogers.

    Cet instrument de mesure du temps aux lignes intensément modernes n’est pas le seul modèle d’exception présenté au Salon International de la Haute Horlogerie par la manufacture qui rassemble depuis sa création, un grand nombre de complications rares et prestigieuses. Pour faire honneur à l’histoire de l’entreprise, les horlogers d’Audemars Piguet ont choisi également de révéler une montre plus classique de la collection Tradition cumulant les fonctions de chronographe, tourbillon et répétition minutes.

    Mais au-delà de l’expression renouvelée de ce savoir-faire reconnu dans le domaine des complications horlogères, la manufacture du Brassus innove en 2013 dans la collection Royal Oak Offshore, avec deux nouveaux modèles avec une carrure et une lunette entièrement en céramique : le Chronographe Royal Oak Offshore et la Royal Oak Offshore Diver. Outils taillés pour l’action, ils ont été pensés pour résister aux agressions extérieures et offrir l’expérience rare de défier le temps lui-même.

    EXPERTISE ET TRADITION

    L’HISTOIRE DE LA GRANDE COMPLICATION EST INTIMEMENT LIÉE À CELLE DE LA MANUFACTURE AUDEMARS PIGUET.

    Aucune autre maison horlogère ne peut se targuer d’avoir marqué à ce point l’univers de cette complication majeure.
    En effet, la Manufacture du Brassus a acquis une expérience incomparable puisqu’elle est la seule à réaliser depuis 1882 – et sans interruption – des montres Grande Complication.
    Une performance unique qui en dit long sur la maîtrise acquise par Audemars Piguet depuis plus de 131 ans dans la réalisation de ces chefs-d’œuvre de l’art horloger.

    TRADITION TOURBILLON REPETITION MINUTES CHRONOGRAPHE
    47 mm

    TOUJOURS ENTRE LES MAINS DES FAMILLES FONDATRICES, AUDEMARS PIGUET ENTRETIENT LA TRADITION DE SES ORIGINES EN PRODUISANT AVEC L’AIDE D’HORLOGERS BRILLANTS, DÉVOUÉS ET DOUÉS DE LEURS MAINS, DES ŒUVRES DONT LA COMPLEXITÉ FAIT L’ADMIRATION DES COLLECTIONNEURS ET DES AMATEURS LES PLUS AVERTIS.

    Cette année, pour exprimer ce que l’horlogerie a de meilleur, la manufacture du Brassus a pris le parti de développer une montre à complications habillée d’un boîtier inspiré de celui d’une montre de poche des années 1920 de forme « coussin » appartenant à la collection de son musée privé.

    Le résultat obtenu est un Tourbillon Répétition Minutes Chronographe Tradition décliné en deux finitions différentes or rose et or gris ou titane et or gris et produit chacun en 10 exemplaires.

    La première version habillée d’une carrure façonnée en or rose et d’une lunette en or gris, associées à un cadran de couleur anthracite, d’index et d’aiguilles en or rose, apporte un aspect inédit et intemporel à la pièce.

    L’autre version avec une carrure en titane et une lunette en or gris, offre à son porteur la meilleure sonorité possible lors de la mise en marche de la répétition minutes. On le sait peu, mais la qualité de l’émission sonore d’une montre dépend grandement du métal employé et du volume de la boîte. Plus elle est de grande taille et composée de matériaux légers et durs, plus elle permet une juste expansion des ondes acoustiques. Le boîtier en titane d’une dimension de 47 mm, ont donc pour effet de maximiser le volume sonore, pour le plus grand plaisir des amateurs.

    Cet instrument hors du commun n’a pas seulement pour lui de posséder un dessin original. Il emporte également un mouvement d’exception associant des complications recherchées telles que le tourbillon ou la répétition minutes, mais qui assemblées dans un seul mécanisme et complétées par un dispositif de chronographe, rendent l’ensemble tout simplement rare.

    Le Tourbillon Répétition Minutes Chronographe Tradition abrite, dans son boîtier aux courbes suggestives, un calibre mécanique à remontage manuel de 13 lignes ¼ (29,90 mm) pour 7,65 mm d’épaisseur comprenant 504 composants dont une partie des éléments et sous-ensembles mécaniques sont visibles par le fond transparent. On notera, en particulier, que les 83 pièces constituant le tourbillon exécutant une ronde minutée avec son balancier vibrant à 21 600 alternances par heure, peuvent également être admirées par l’ouverture pratiquée dans le cadran afin de permettre au propriétaire de ce fantastique instrument de toujours profiter de la magie d’un régulateur de 0,4 grammes, dont les rotations ont pour objet d’améliorer la précision de la montre.
     
    Ce garde-temps d’exception est également travaillé à la perfection et à la main selon les standards les plus élevés existant dans le monde de la Haute Horlogerie afin d’offrir à la vue des composants soignés dans le respect de la tradition.

    Le patient ouvrage de terminaison qui occupe durant des centaines d’heures des artisans spécialisés est visible par le fond transparent. Les finitions que sont les anglages, les creusures, noyures ou les subtils colimaçonnages, nécessitent à la fois un temps de travail très élevé et une dextérité incroyable, augmentent le prix du mouvement de près du tiers de sa valeur initiale. Parmi les techniques employées pour rendre ce mouvement attractif à la vue, l’anglage est sans doute la technique manuelle la plus appréciée, mais également celle qui nécessite la main la plus précise. Cet exercice, demandant des années d’expériences, consiste à casser à la lime l’arête des composants et à les polir au brunissoir avec un léger galbe pour en souligner les pourtours d’un trait de lumière. Ces terminaisons ont historiquement une raison fonctionnelle, celle de protéger le mouvement contre la poussière et l’humidité. Toutes ces finitions et décorations ne sublimeront le mécanisme, que si la technique est parfaitement maîtrisée. C’est une forme d’art que les horlogers Audemars Piguet maîtrisent à la perfection et qui est appliqué continuellement sur tous les garde-temps de la marque. Dans le cas de cette pièce, chaque composant, a été traité avec un soin infini. Et certains même, comme les marteaux de la sonnerie de répétition minutes, visibles par le fond de la boîte, associent deux terminaisons hautement complexes à réaliser : un poli miroir dont la finesse est telle que, selon les propos d’établis, même « l’œil seul suffit à rayer » et un anglage intégrant des angles rentrants et sortants, expression ultime de la maestria de l’artiste. En effet, il faut le savoir, ces angles spécifiques facile à repérer dans le mécanisme, sont une sorte de signature secrète de la part de l’artisan et la preuve de l’authenticité d’un travail réalisé à la main car aucune machine ne parvient à produire ce type de finitions.

    Intenses, avec leurs boîtiers aux dessins particulièrement distinctifs, ces deux pièces d’exception ont en commun de disposer du même calibre manufacture à remontage manuel référencé 2874, partiellement visible par le fond, donné pour garantir une réserve de marche de 48 heures. Cette montre déclinée en or rose et or gris avec un bracelet en cuir d’alligator se ferme au poignet grâce à une boucle déployante en or rose tandis que l’on retrouve une boucle déployante en or gris dans la version titane et or gris.

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Tradition
    Modèle  : Tradition Tourbillon Répétition Minutes Chronographe
    Référence  : 26564IC.OO.D002CR.01
    Nbre de pièces : 10
    Complément : Titane – Or Gris – Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 469 800 €
    Diamètre : 47 mm
    Styles : Vintage Classique Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : Calibre 2874
    Calibre distinction : Finition manuelle
    Complication : Répétition Minutes Compteur 30 Minutes Chronographe Tourbillon Petite Seconde
    Matière du boîtier : Titane
    Particularité du boitier : Traitement antireflet Fond saphir

    Lunette couronne poussoirs et fond en or gris

    Forme : Coussin
    Etanchéité : NON
    Cadran : Argent Satiné
    Affichage : Aiguilles en or rose
    Index : Chiffres arabes

    Appliques en or rose

    Verre : Traitement anti-reflet Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    Calibre manufacture 2874 à remontage manuel
    Diamètre total : 29.90 mm
    (13¼ lignes)
    Épaisseur : 7.65 mm
    Nombre de rubis : 38
    Nombre de composants : 504
    Réserve de marche minimale garantie : 48h
    Cadence du balancier : 21’600 alt/h
    Spécificités
    Tourbillon
    Chronographe
    Répétition minutes sur 2 timbres
    Heures. minutes. petite seconde
    Mouvement à triple complications
    Mécanisme de chronographe avec roue à colonnes
    Compteur 30 minutes
    Finitions manuelles des ponts et platine
    Finitions manuelles des pièces découpées (angles polis. traits
    tirés dessus et brouillés dessous)

    Boîte en titane (47mm)
    Glace et fond saphir avec traitement
    anti-reflets
    Lunette. poussoirs et fond en or gris 18 carats
    Couronne en titane
    Non étanche

    Bracelet cousu main en alligator noir à « grandes écailles carrées » avec boucle déployante AP en or gris 18 carats

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Tradition Tourbillon Répétition Minutes Chronographe”

Your email address will not be published.